Escapade cinéphile à Londres

Posté dans Dossiers par - 20 mai 2015

Pour les passionnés de cinéma, Londres est sans conteste un des plus grands sites de production cinématographique au monde. De nombreuses scènes des films les plus mythiques y ont été tournées. C’est ce qu’on appelle une ville de cinéma.

Comment oublier la célèbre comédie Coup de Foudre à Notting Hill avec Hugh Grant et Julia Roberts. L’appartement dont la célèbre porte bleue a marqué nos esprits, se situe au 280, Westbourne Park Road et à l’angle de cette même rue, se trouve le marché typique du Portobello Market où ont été tournées d’autres scènes du film.

By Adrian Pingstone in June 2005 and released to the public domain.

By Adrian Pingstone in June 2005 and released to the public domain.

Toujours dans le genre romantique, Love Actually a été tourné dans une église construite en 1730 qui se situe au 24 South Audley Street. Pour ceux qui voudraient se replonger dans l’atmosphère du film, il y a deux messes par semaines ainsi que des concerts gratuits de leur talentueuse chorale.
D’ailleurs si vous planifiez un voyage à Londres, pensez à réserver à l’avance. En quelques clics, sur des sites comme celui-ci par exemple, vous trouverez plein des bons plans et des bonnes astuces à retenir.
Autre comédie à grand succès, Le Journal de Bridget Jones dont la majeure partie des scènes ont été tournées dans le quartier du Borough Market, le marché de fruits et légumes préféré des londoniens, au sud de la Tamise.

Qui incarne mieux la ville de Londres que le célèbre détective Sherlock Holmes ? De la première nouvelle de Sir Arthur Conan Doyle, « Scandale en bohème » qui mentionne Charing Cross Station, Edgware Road et Bakers Street, jusqu’au film « Sherlock Holmes » de Guy Ritchie où Robert Downey Jr. entraîne son ennemi jusqu’en haut du Tower Bridge. Elémentaire mon cher Watson…

"Harry Potter Leavesden entrance" by Karen Roe - The Making of Harry Potter 29-05-2012. Licensed under CC BY 3.0 via Wikimedia Commons

« Harry Potter Leavesden entrance » by Karen Roe – The Making of Harry Potter 29-05-2012. Licensed under CC BY 3.0 via Wikimedia Commons

Londres a également servi de décor à la saga « Harry Potter ». Rappelez-vous lorsque les héros Harry Potter et Ron Weasley arrivent au quai fictif 9¾ : cette scène a été tournée à la gare de King’s Cross et c’est dans le pavillon des reptiles du zoo de Londres que Harry Potter s’entretient avec un serpent en Fourchelang. De plus, c’est le hall des expositions de l’Ambassade d’Australie qui a servi de décor à la Banque des Sorciers Gringotts.

Dans le film Da Vinci Code, Tom Hanks entame sa quête du Saint Graal dans l’église londonienne de Temple Church et c’est dans la célèbre Abbaye de Westminster, devant la tombe d’Isaac Newton et dans les allées du cloître attenant, que Langdon cherche la solution pour décoder le Cryptex.

Londres a également servi de cadre au film Quatre Mariages et un Enterrement dans lequel l’une des cérémonies se déroule dans la chapelle du Royal Naval College à Greenwich, un des édifices baroques les plus remarquables d’Angleterre.
C’est sur les bords de la Tamise, en face du Palais de Westminster que Jonathan Rhys-Meyers, le héros de Match Point, a son appartement.

By Jan van der Crabben (Photographer)

By Jan van der Crabben (Photographer)

Enfin, dans le film Skyfall où Daniel Craig incarne le plus célèbre des agents secrets britanniques, la Somerset House à Londres a servi de décor au Ministère de la Défense.
Le Ministère de l’Energie et du Changement Climatique et le Smithfield Market ont aussi fait partie des lieux de tournage du film. Et c’est dans la salle 34 de la National Gallery que James Bond rencontre le génie inventeur Q.

Pour allier détente et culture cinématographique, rien de mieux qu’un séjour à Londres où le Tower Bridge, les bus à deux étages, les taxis noirs typiques et Big Ben feront de vos vacances un vrai décor de film.

Article rédigé par
Passionnée de ciné et de voyages, je moissonne mes émotions par le biais des mots. Née dans la ville lumière, j'ai grandi un peu partout. Je n'ai pas vraiment de racines qui m’enchaînent ni d'horizons que je ne souhaiterais pas explorer. J'aime donner du corps à ce que je ressens afin de pouvoir les partager avec les autres.

A lire également

Laisser un commentaire