Crise des studios d’effets spéciaux : pourquoi des avatars verts ?

Posté dans Dossiers par - 8 mars 2013

Si vous êtes familiers des réseaux sociaux, et vous êtes nombreux, vous avez sûrement remarqué que des avatars verts fleurissent un peu partout dans vos contacts. Oui, mais pourquoi ? Parce que ça signifie « je suis végétarien, et fier de l’être » ? Non, bien sûr. Si c’était un mouvement de « bouffeurs de salade », on n’en parlerait pas. Alors pourquoi donc ?!Avengers - Fond Vert

C’est une bonne question, merci d’y répondre !

C’est simplement un mouvement de solidarité envers les studios américains (et pas que) d’effets spéciaux. En effet, le secteur est en crise. Les difficultés financières pour les studios se multiplient et depuis un moment, les licenciements, et fermetures s’enchaînent. Par exemple, Digital Domain (Transformers, Thor, Jack le chasseur de géants, X-Men : Le Commencement) a fermé un studios en Floride (350 licenciements). Rhythm and Hues (Blanche-Neige et le Chasseur, Chronicle, Hunger Games) a fait faillite, malgré un Oscar remporté pour L’Odyssée de Pi. Bref, c’est la lose.

L’explication d’une telle crise réside sans doute dans les pressions imposées par les producteurs, qui veulent diminuer les coûts de post-production. Le secteur, ne disposant pas de véritables syndicats du fait de sa relative délocalisation par rapport à Hollywood, ne dispose pas de moyens efficaces de se protéger.

C’est la lose, mais la lose verte !

La couleur verte est en fait un rappel à une technologie d’incrustation, très utilisée au cinéma, et particulièrement dans les blockbusters (Avengers, L’Odyssée de Pi, et tout et tout…), qui existe depuis 1901. La première utilisation de ce procédé, on la doit à un français, George Méliès (oui, celui de Hugo Cabret), dans son film « L’homme à la tête en caoutchouc ».

Cette technique consiste à filmer un personnage sur un fond vert (ou bleu, du moment que le personnage ne porte pas la couleur du fond), de filmer d’autre part le décor, et à l’aide de filtres, du superposer les 2 images, en effaçant la couleur du fond. Cette technologie, extrêmement utilisée, nécessite toujours un studio pour créer les décors, ou effets spéciaux. Sans ces studios, les films ne ressembleraient à rien du tout, et des mecs habillés bizarrement se trimbalerait au beau milieu de l’écran.

C’est donc en hommage a ce fond vert si utilisé, et si utile, que des avatars vert fleurissent partout.

Ces studios veulent être reconnus à leur juste valeur, et souhaitent rappeler que sans eux, sans ces « artistes de l’image », nous n’aurions pas droit à nos blockbusters chéris. Ces hommes créent des univers, et donnent littéralement une âme et une essence aux longs métrages. Logique qu’ils fassent des grimaces, face à tant de difficultés, et aussi peu de reconnaissance.

Pour aller (toujours) plus loin…

Si vous le souhaitez, et pour comprendre l’ampleur du travail de ces studios, vous pouvez faire un tour sur ce tumblr (Before VFX), qui diffuse des photos des blockbusters sur le plateau de tournage, c’est-à-dire avant la post-production.

Vous pouvez aussi regarder les vidéos très intéressantes de Olivier Clairouin (notamment celle sur le fond vert, pour mieux comprendre le procédé) qui parlent du cinéma et de ses arcanes, sans trop se la jouer « Ouii, moii, môssieuur, je suis cinéphiiile, et vous, vous êtes nul ! ».

Et comme tout le monde aime les vidéos, voici le making-of des effets spéciaux de Avengers :

Article rédigé par
Sinon, parfois, je vais au cinéma. Parfois...

A lire également

Un commentaire

  • C’est vrai que sans tout ce travail, Hulk aurait été un peu moins cool…

Laisser un commentaire