This Is Not a Love Story

Posté dans Critiques par - 12 novembre 2015
This Is Not a Love Story

Habitué des plateaux de tournage de séries à succès, Alfonso Gomez-Rejon réalise l’adaptation du roman pour adolescents Me and Earl and The Dying Girl de Jesse Andrews.

This Is Not a Love Story parle de l’amitié entre un garçon introverti et une jeune fille atteinte d’un cancer.
Ils vont apprendre à se connaître en tentant de dédramatiser la situation…

Cynique…

Titré This Is Not a Love Story chez nous au lieu de Me and Earl and The Dying Girl en version originale, ce long métrage met l’accent sur la vision pessimiste d’un adolescent sur sa condition et celle de ses camarades.
Son côté gaffeur en fait une personne non fréquentable qui peine à s’intégrer.

L’œuvre de Jesse Andrews semble viser ce public qui à un moment de sa vie ne se trouve pas à la bonne place.
Si exceptionnel que cela puisse paraître, tout le monde y est passé…

Thomas Mann

Vu récemment dans un tout autre registre (Projet X), Thomas Mann exprime ici une autre facette de son talent très encourageante pour la suite.
On pense notamment à cette séquence pour laquelle il prend l’accent allemand qui est un bel exemple de ce qu’il est capable de produire.

A ses côtés, le jeune RJ Cyler apparaît pour la première fois sur grand écran.
Son personnage de Earl – terreur d’un quartier « qui craint » – semble lui aller comme un gant.This Is Not a Love Story - RJ Cyler & Thomas Mann

Visuel…

Au-delà de cette histoire finalement triste, This Is Not a Love Story est également l’occasion pour Alfonso Gomez-Rejon de proposer un univers graphique particulier.
Ponctué de séquences en stop motion, le long métrage prend de fait un peu de couleurs.

Les décors choisis avec parcimonie collent parfaitement avec la mise en scène du réalisateur texan et donnent à son film une identité claire.

Love story?

Bien qu’intéressant, le deuxième film d’Alfonso Gomez-Rejon persiste dans l’idée de faire du différent.
Il faut, dans ce cas, être redoutablement efficace ; l’émotion étant le facteur clé d’une comédie dramatique.

Dommage que This Is Not a Love Story ne parvienne pas à utiliser ses atouts pour devenir remarquable.

C’est pour son ambiance et des personnages bien gratinés qu’il faudra investir dans une entrée de cinéma.
Pour le reste, c’est un peu juste…

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire