Star Wars : Le Réveil de la Force

Posté dans Critiques par - 16 décembre 2015
Star Wars : Le Réveil de la Force

Trente-deux ans après Star Wars : Episode VI – Le Retour du Jedi, la Force revient sur grand écran pour une suite réalisée par J.J. Abrams.

Alors que Dark Vador est mort, l’Empire a laissé la place au Premier Ordre.
L’Alliance continue de lutter pour libérer la galaxie…

Ils sont tous là !

Harrison Ford, Mark Hamill, Carrie Fisher, Peter Mathew, Anthony Daniels ; les anciens sont de retour.
C’est ainsi avec un plaisir non dissimulé que l’on savoure les échanges entre un Han Solo et un Chewbacca vieillissants…

A côté de cela, comme le veut la tradition, Star Wars : Le Réveil de la Force est l’occasion de découvrir de nouveaux talents tels que Daisy RidleyJohn Boyega ou encore le très convaincant Adam Driver

Et que dire de BB-8, cette merveille de technologie, qui s’impose comme un des nouveaux éléments comiques de cette saga ?
Il y a peu de films qui peuvent se targuer d’avoir fait des stars avec des machines…
Star Wars : Le Réveil de la Force - Peter Mayhew & Harrison Ford

L’histoire…

En 1977, George Lucas savait déjà que Dark Vador était Anakin Skywalker. Il pariait déjà sur une trilogie en cas de succès.
Les spectateurs découvraient de nouveaux personnages et les éléments de l’intrigue au fil des sorties.

Pour la trilogie moderne (ou prélogie), l’intérêt n’était pas d’être surpris mais de voir comment on en était arrivé à l’épisode IV.

Avec Star Wars : Le Réveil de la Force, J.J. Abrams initie une nouvelle trilogie pleine de mystères et d’intrigues qui nous replongent dans l’inédit.

Une nouvelle trilogie…

Parfaitement maîtrisée, la communication autour de Star Wars : Le Réveil de la Force aura lancé les fans sur des tonnes de spéculations.
Sans en dire plus sur les tenants et les aboutissants du long métrage, on reconnait la patte de Lawrence Kasdan sur le scénario. La voix vers les épisodes suivants est ouverte !

On ne nous recycle les planètes vues et revues à aucun moment et l’on sent la volonté des scénaristes d’accentuer l’utilisation du vaste bestiaire imaginé par une série de contributeurs en trente ans.
C’est là le souffle nouveau dont avait besoin cette saga.
Star Wars : Le Réveil de la Force - X-Wing

L’image au service du scénario…

On sent dès les premières minutes que c’est Disney qui tient le chéquier.
Les CGI sont splendides et s’allient parfaitement avec les décors réels.

La maîtrise de J.J. Abrams sur son long métrage est totale et l’on apprécie qu’il y ait intégré les codes de George Lucas tels que les enchaînement inspirés des séries B des années 50.

On ira même jusqu’à se permettre de dire que J.J. Abrams réussit, avec Star Wars : Le Réveil de la Force, à respecter l’univers de la saga bien mieux que ne l’avait fait George Lucas avec sa prélogie.

It’s true. All of it…

Mais quel bonheur ! Quel bonheur de retrouver Star Wars !
Non Star Wars : Le Réveil de la Force n’égalera pas les classiques des années 80 mais c’est un opus qui pourra faire oublier la trilogie des années 2000.

J.J. Abrams livre une copie fidèle à l’esprit de la saga et marque de son empreinte cet univers extraordinaire.
Il ouvre la voix vers de nouveaux mondes en utilisant le casting historique pour passer le relais.

Une belle réussite !

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire