Sinister

Posté dans Critiques par - 2 novembre 2012
Sinister

Un déménagement dans une petite ville perdue au milieu de la forêt où toute une famille a été assassinée, ça vous tente ?
C’est en tout cas ce que décide de faire Ethan Hawke pour écrire son nouveau roman…

Sinister raconte comment ce père de famille, ancien romancier à succès, s’installe dans la maison d’une famille massacrée pour mener son enquête.
Malheureusement pour lui, le meurtrier n’est pas loin…

Ça fait peur…

En même temps, le but premier d’un film d’horreur n’est pas de faire rigoler l’assistance.
L’objectif de Sinister est donc accompli, on sursaute et on balise à mort pendant deux jours après la projection…

Evidemment, les salles obscures sont toujours remplies de petits malins qui rigolent toutes les cinq minutes mais cela ne cacherait-il pas un immense refus d’assumer sa part de féminité ?

Ça fait très peur…

Sans réinventer le genre, Scott Derrickson réussit à angoisser son public par de simples bruits et images furtives.
Le tueur, avec son visage effrayant, peut être aperçu n’importe où dès lors que l’esprit s’égare un peu…

Finalement, c’est plus la manière de casser les clichés et de mener le héros vers une découverte dont on se passerait bien qui apporte à Sinister cette qualité que beaucoup de films d’horreur ont perdu…

Ethan Hawke

Le charmeur de ces dames s’investit ici complètement dans son rôle de père de famille absent obsédé par sa réussite passée.
La scène de la dispute avec Clare Foley est tout simplement géniale et Ethan Hawke y montre qu’il sait, lui aussi, péter les plombs.

Dommage tout de même qu’il tombe parfois dans la naïveté vis-à-vis des événements mais on ne peut pas lui reprocher de faire ce que font toutes les victimes de films d’horreur…
Son interprétation contribue d’ailleurs énormément au fait que Sinister passe du thriller à l’épouvante tout au long du déroulement de l’histoire.

On déménage ?

Sinister est un vrai film d’épouvante qui plaira à ceux qui en ont dans le pantalon.
Les autres dormiront probablement la lumière allumée pendant plusieurs nuits…

A checker sans hésiter (si vous avez plus de douze ans)…

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire