Prisoners

Posté dans Critiques par - 10 octobre 2013
Prisoners

Voici le dernier thriller du réalisateur canadien Denis Villeneuve, avec Hugh « Wolverine » Jackman et Jake « Prince of Persia » Gyllenhaal.

L’histoire raconte comment un stéréotype du père américain va tomber dans la déchéance afin de retrouver sa fille kidnappée.

Se7en ? Non, non.

Autant vous le dire tout de suite, j’ai eu l’impression de me retrouver devant un film similaire à Se7en, autant dans l’ambiance que dans la quantité de pluie qui tombe tout au long du film. Car oui, à Boston, il pleut, et pas qu’un peu. C’est sûr que ça apporte un plus niveau ambiance, mais, contrairement à Se7en où c’est oppressant, là, on a juste envie de sortir un parapluie…

J'ai cru voir un camping car !

J’ai cru voir un camping car !

Well, well, well…

Concernant l’histoire, j’ai eu l’impression de regarder un épisode de FBI Portés Disparus.
Autant j’aime bien cette série, autant voir un film que l’on nous a promis comme le bijou de cet automne, j’ai peur d’aller au cinéma avec de telles affirmations !

L’histoire semble nous mener vers une fausse piste dès le début, effectivement, au cours de la descente aux enfers du personnage principal campé par Hugh Jackman, on s’aperçoit qu’il n’est pas forcément très catholique (alors qu’il est un membre fervent de la chrétienté), et ça semble se confirmer au fur et à mesure de l’avancement du film. J’adore les jeux de pistes, et là, ce ne sont pas des miettes de pain, mais des pavés qui ont été posés afin que notre inspecteur « true ribelz » Jake Gyllenhaal puisse trouver l’assassin. Je vous laisse découvrir, mais à ce point là, on se croirait dans NCIS…

Il pleut.

Niveau photographie, ça se rattrape, on à le droit à une ambiance sordide, même si c’est un peu posé là, comme ça (je pense au bâtiment de Keller (Hugh Jackman)), qui fait office de bâtisse aux allures de sombre taudis de junkies.

Il pleut tout le temps, et contrairement à Se7en (j’y reviens sans arrêt), le temps ne change pas à la fin pour distiller cette lourde et pesante pluie liée au malheur des protagonistes (remarquez, on s’attache moins à Hugh Jackman dans ce rôle qu’avec notre inspecteur joué par Brad Pitt dans le thriller de David Fincher).

Hihihi, on est tout content !

Hihihi, on est tout content !

So ? Mauvais ?

En conclusion, je suis foncièrement déçu, il aurait pu y avoir quelque chose, mais tout est raté, pas de tension, l’ambiance loupé, les personnages risibles et caricaturaux, un mauvais thriller, digne d’une série télé du mardi soir…

Je ne checke pas contrairement au reste du monde.

Article rédigé par
Ba voilà c'est Zuzull. J'adore la SF/fantastique/horreur et les films à deux balles qui sortent en direct to dvd ou qui passent sur w9 à 23.15. J'adore dessiner et le ciné m'apporte une énorme source d'inspiration. Je code aussi (dév js) et je créé de temps en temps des jeux :) (mais pas souvent)

A lire également

Laisser un commentaire