Noé

Posté dans Critiques par - 8 avril 2014
Noé

Darren Aronofsky se paie le luxe de diriger Russell Crowe dans une adaptation biblique (et menuisière) épique…

Noé raconte l’histoire de l’homme choisi par Dieu pour faire renaître l’humanité.
Avant un déluge meurtrier, ce dernier a reçu un message du tout puissant l’exhortant à construire une arche…

Russell Crowe

Depuis son rôle de général romain dans Gladiator, Russell Crowe a imposé sa prestance du côté d’Hollywood.
Référence en matière de rôles charismatiques, il ne déroge pas à la règle et gratifie l’audience de Noé d’une prestation grandiose…

Son aura suffit à elle seule à faire oublier les petites faiblesses du jeu des autres membres du casting.
D’un autre côté, on n’en attendait pas moins de celui qui incarne le légendaire Noé…

Des CGI ?

La recommandation faite à ceux qui se lancent dans les productions à grand spectacle est de toujours mesurer l’utilisation des CGI (images de synthèse).
C’est d’autant plus vrai quand la finition de certaines animations laisse à désirer…

On ne peut pas, en 2014, laissait passer des animations trop « cartoonesques ».
Surtout quand c’est Paramount Pictures qui signe les chèques !Noé - Russell Crowe

La liberté d’adaptation…

Darren Aronofsky et les co-auteurs de Noé ont pris le parti d’adapter librement ce passage biblique. Pourquoi pas ?!
Après tout, quand on part d’un livre de fiction, pourquoi ne pas prendre toutes les libertés que nous offre notre imagination ?

C’est ainsi que Noé introduit des géants de pierre envoyés par Dieu pour accélérer la construction de l’arche et, au passage, laminer ceux qui s’y opposent.
Si ça ne spiritualise pas le film, ça a le mérite de proposer une scène de bataille épique…

Que les plus croyants se rassurent, c’est toujours Dieu qui tire les ficelles d’un scénario pensé pour en envoyer plein les mirettes…

Biblique ?

Au final, Noé est un film catastrophe agréable. Le contournement de la version « officielle » lui donne un côté plus spectaculaire et l’on se prend à imaginer une suite (ou pas).

Bien qu’un peu long, Noé peut justifier l’investissement dans une place de cinéma. Ne serait-ce que pour le charisme de Russell Crowe

A checker, en VO (bien sûr)…

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Un commentaire

  • Pour la prestation de Russel Crowe, ok. Mais arrivé à la fin du film, il y a de quoi regretter l’achat de la place ciné. 2 étoiles pour moi.

Laisser un commentaire