Mandela : Un long chemin vers la liberté

Posté dans Critiques par - 12 décembre 2013
Mandela : Un long chemin vers la liberté

Justin Chadwick réalise l’adaptation cinématographique de l’autobiographie de l’homme le plus important de l’histoire sud-africaine contemporaine : Nelson Mandela.

Mandela : Un long chemin vers la liberté raconte comment cet homme, jeune avocat, a sacrifié son existence et sa liberté pour retrouver celle de son peuple.
Emprisonné vingt-sept ans pour acte de terrorisme, Nelson Mandela finira par être libéré et deviendra le premier président noir d’Afrique du Sud…

Un peu de culture…

Nelson Mandela, ici interprété par Idris Elba, a vécu près de trente ans dans les geôles de son pays pour avoir lancé une révolution.

Si le film de Justin Chadwick n’a que deux heures et demi pour raconter toute une vie, il appuie principalement sur l’action de l’homme le plus emblématique d’Afrique et scénarise son célèbre appel pour la paix qui aura marqué les esprits de la communauté internationale…

Il n’est donc pas question d’approfondir toute la vie de Nelson Mandela dans un film mais bel et bien de résumer celle-ci pour la rendre accessible à tous…

Deux interprétations…

Idris Elba et Naomie Harris endossent les costumes de Nelson et Winnie Mandela de manière impressionnante.
Formés à parler l’anglais avec un accent bien particulier, ils retranscrivent à l’écran le charisme des originaux.

Idris Elba brille particulièrement dans ses interventions de leader de l’ANC et propose une prestation de qualité ; comme toujours.

Côté maquillage, sans tomber dans le cliché du sosie, le Idris Elba vieilli ressemble étrangement au vrai Nelson Mandela…Mandela : Un long chemin vers la liberté - Idris Elba

Inconstant…

Mandela : Un long chemin vers la liberté saisit d’émotion une salle religieusement à l’écoute.
De rares scènes poignantes poussent d’ailleurs les larmes vers les yeux des plus sensibles.

Malheureusement, ce n’est pas suffisant pour masquer le sérieux manque de rythme d’un long métrage qui sollicite son audience pendant plus de deux heures.
C’est globalement inconstant et l’on oscille entre somnolence et intérêt profond…

Et aujourd’hui ?

Mandela : Un long chemin vers la liberté montre finalement que les hommes sont capables du meilleur comme du pire.

Homme d’exception, Nelson Mandela aurait mérité un film un peu plus consistant.
Et pourtant, on ne pouvait pas espérer mieux qu’Idris Elba pour jouer l’homme de la paix sud-africaine…

A checker, pour la culture…

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire