L’Odyssée de Pi

Posté dans Critiques par - 13 décembre 2012
L’Odyssée de Pi

Ang Lee, le réalisateur oscarisé pour Le Secret de Brokeback Mountain, adapte la nouvelle de Yann Martel, L’Histoire de Pi.

L’Odyssée de Pi raconte le périple du jeune Pi Patel (Suraj Sharma) à la suite du naufrage du cargo dans lequel il se trouvait.
Il va ainsi dériver pendant plus de deux cents jours sur le Pacifique à bord d’un canot de sauvetage qu’il partage avec… un tigre !

Une prouesse technique…

Si vous aviez été séduits par la beauté d’Avatar de James Cameron, vous serez envoutés par celle de L’Odyssée de Pi.
Le réalisateur aux multiples Oscars a d’ailleurs salué personnellement le travail d’Ang Lee

L’Odyssée de Pi, c’est une alchimie de couleurs qui, accentuée par la 3D, emporte le spectateur dans une expérience unique.
Les jeux de profondeur, l’ajout de bandes noires et les angles de vue augmentent considérablement la sensation de relief. Enfin une 3D digne de ce nom sur un film en live action !

Trop spirituel…

Si le fond de l’histoire est très intéressant, le film souffre parfois de longueurs…
Non pas qu’il s’agisse d’une ode à la religion mais le spiritualisme ambiant pèse un peu sur certaines scènes et coupe L’Odyssée de Pi de l’émotion qu’il aurait dû transmettre.

Cependant, on comprend, du coup, très bien la vision du jeune Pi (Suraj Sharma) et son courage semble logique…L'Odyssée de Pi - Suraj Sharma

Un grand premier rôle…

Quand près de la moitié d’un film ne montre qu’un rescapé accompagné d’un tigre, il ne faut pas rater son casting.
On se souvient de Tom Hanks dans Seul au monde et de ses longs monologues ; l’exercice n’est pas à la portée de tous…

Comme l’explique Ang Lee, le choix de Suraj Sharma s’est fait en toute simplicité. C’est peut-être cela qui, finalement, rend la prestation du jeune indien si réussie.
Son échange, avec le tigre (Richard Parker de son petit nom) est brillant et ne tombe jamais dans la fantaisie. Bravo !

On tente l’aventure ?

L’Odyssée de Pi est avant tout une démonstration visuelle ; sa 3D est impressionnante et sa photographie magnifique.
Au-delà de ça, si ce que l’on nous raconte est très beau, ça manque un peu de passion…

Au final, Ang Lee réalise un film pour ses fans qui, eux, ne seront pas déçus.

A checker en 3D et sur très grand écran !

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire