Lincoln

Posté dans Critiques par - 25 janvier 2013
Lincoln

Six mois après la sortie sur nos écrans de la vie secrète du 16ème Président des Etats-Unis (Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires), la 20th Century Fox dévoile au monde entier les derniers instants du célèbre homme au collier de barbe.

Lincoln raconte comment, alors que la guerre de Sécession a fait plus de 600000 morts, Abraham Lincoln a réussi à faire voter le fameux 13ème amendement de la Constitution abolissant l’esclavage…

300 pages…

Que ceux qui craignent les 2h30 que dure le film se rassurent, avec trois cents pages de scripte, il y a de quoi meubler.
D’autant plus qu’il s’agit des quatre derniers mois du mandat et de la vie du Président et non de l’intégralité de la guerre…

Tout ça pour dire que rien n’est laissé au hasard. Ce moment symbolique de l’histoire des Etats-Unis méritait amplement un film mené par un maître en la matière.

L’humour…

Les sorties de projection résonnent des soupirs de fatigue.
Lincoln est long, oui ! Mais utile. Il s’agissait quand-même d’un personnage atypique.

Pour faire passer la pilule, on bénéficie par-ci par-là de quelques petites saynètes humoristiques.
Cela détend un peu l’atmosphère et ôte la crispation que procurent les longs silences du rôle-titre…Lincoln - Daniel Day-Lewis

Le jeu…

On pourrait parler des heures de la fameuse façon de filmer du réalisateur de Jurassic Park mais cela ne serait pas très constructif.
Steven Spielberg n’ayant plus grand-chose à prouver d’un point de vue technique, la critique a tendance à devenir exigeante. C’est dommage…

Le casting, par contre, et notamment les interprétations de Daniel Day-Lewis et Tommy Lee Jones, sublime le travail de Steven Spielberg.
Ce dernier ne tombe ainsi pas dans la facilité et réduit, de fait, les scènes de guerre qu’il conduit pourtant très bien.

On vote ?

Lincoln est à réserver aux amateurs de la période.
Si cette histoire est très familière outre-Atlantique, elle l’est beaucoup moins dans le reste du monde…

Néanmoins, Steven Spielberg reste fidèle à son style et propose une œuvre sans accroc.
Dommage qu’elle soit un peu dépourvue d’émotion…

À checker car on ne passe pas à côté d’un Spielberg…

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire