Les Pirates ! Bons à rien, Mauvais en tout

Posté dans Critiques par - 2 avril 2012
Les Pirates ! Bons à rien, Mauvais en tout

Aardman Animations remet la pâte à modeler au goût du jour dans une aventure de pirates délirante à l’humour So British

La Capitaine Pirate et son fier équipage, las d’être les derniers élèves en matière de piraterie, vont tenter de récupérer le plus gros butin avant le concours annuel du « Pirate de l’année ».
Cet objectif les conduira jusqu’à Londres, la capitale du royaume qui souhaite la mort de tous les pirates…

Caractère…

Comme pour ses précédents longs métrages, Aardman Animations met à la tête de son film Les Pirates ! Bons à rien, Mauvais en tout des personnages caricaturaux et hauts en couleur.
On dérive ainsi sur les océans du monde entier accompagné d’un capitaine malchanceux, d’une femme déguisée en homme, d’un Charles Darwin épris d’une reine d’Angleterre capricieuse et d’un perroquet peu bavard…

Chaque caractère apporte énormément à l’histoire et, il semble évident que chacune des figurines en pâte à modeler est le fruit d’un long travail…

Burlesque…

Ceux qui connaissent Wallace et Gromit ou encore Chicken Run sauront apprécier le second degré omniprésent de ce film.

Fidèle à son humour britannique, Aardman Animations livre une copie drôle mais pleine de flegme.
On n’éclate pas de rire comme dans un film français ; on sourit et on apprécie toutes les petites surprises parsemées de-ci de-là…

Accrocheur…

« C’est la soirée jambon ! »

Avec Aardman Animations, on ne s’attend jamais à une fin télescopée ; les rebondissements sont nombreux et laissent aux spectateurs la possibilité d’imaginer plusieurs chutes.

Le génie du studio réside cependant dans la capacité de ses auteurs à imaginer l’inimaginable.
C’est ainsi qu’au moment où on s’y attend le moins arrive une référence à une phrase passée inaperçue trente minutes plus tôt…

Pour les petits ?

Les Pirates ! Bons à rien, Mauvais en tout, en digne film d’animation, semble tout droit destiné aux enfants.
Cependant, son second degré permanent requiert un niveau de connaissance et de compréhension un peu plus élevé.

Il ne s’agit pas de dire qu’un enfant n’est pas assez intelligent mais simplement que sa courte vie ne lui permet pas d’avoir assez de références pour apprécier pleinement ce film…

Et la 3D ?

Elle n’apporte ni n’enlève rien si ce n’est peut-être que les lunettes permettent un isolement propice à une complète immersion dans l’univers loufoque qui nous est proposé…

Les Pirates ! Bons à rien, Mauvais en tout est donc à réserver aux moins jeunes et, bien évidemment aux adultes adeptes de l’humour britannique.
A checker sans attendre !

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Un commentaire

  • Tu fais envie !! J’irai le checker dès que je pourrai ! merci pour cette critique !

Laisser un commentaire