Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

Posté dans Critiques par - 24 avril 2017
Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

On avait été soufflé par Les Gardiens de la Galaxie, voici la suite des aventures des débiles de l’espace.

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 s’inscrit dans la Phase 3 du Marvel Cinematic Universe.
Alors qu’ils découvrent qui est le père de Star-Lord, les aventuriers voient apparaître de nouveaux ennemis qui les mènent jusqu’aux confins du Cosmos…

Super-coloré…

Avec Thor, et plus récemment Doctor Strange, Les Gardiens de la Galaxie font partie de ces héros aux univers si vastes et variés que les créateurs de décors peuvent laisser vagabonder leur imagination comme bon leur semble.

Une fois de plus, sous la houlette de James Gunn, le petit groupe de héros est amené à découvrir des mondes toujours plus colorés, plus étranges, plus insolites.
On n’a rarement donné autant de chaleur au vide obscure interminable qu’est l’espace…

Super-drôle…

Forcément évident, probablement attendu ; le ton de ce nouveau long métrage reste dans la veine du premier. Au détail près que l’enchaînement de situations absurdes et de répliques piquantes est monté d’un cran en trois ans.
Chaque personnage a évolué, en bien ou en mal, et cela se ressent sur la place que chacun peut prendre dans cette histoire.

Le trio Groot (Vin Diesel) / Drax (Dave Bautista) / Rocket (Bradley Cooper) offre un panel de situations humoristiques qui s’étale sur tout le film.
On éclate de rire à foison et on en redemande. Ce qui fait l’affaire du scénario de James Gunn qui ne nous laisse jamais sur notre faim…

Super-musical…

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 ; voilà un titre qui en dit long sur ces héros qui dansent sur les étoiles.

On avait été agréablement surpris par la bande son du premier opus, on l’est tout autant avec celui-ci.
Les terriens en manque de vrai musique (celle qu’écoutaient ceux qui s’apprêtent à signer leur départ à la retraite) pourront se réfugier dans les salles obscures pour profiter d’une sélection des plus grands crus.

Du début à la fin, avec comme alibi le Walkman Sony de Peter Quill (Chris Pratt), le spectateur est baladé  au son de ces morceaux qui ont marqué notre histoire…

Super-complet…

Si vous avez vu la bande-annonce, alors vous n’avez rien vu. Vous savez probablement juste ce que Marvel Studios veut bien que vous sachiez.
Car c’est bien un scénario complet que James Gunn, après l’avoir écrit, met en scène d’une façon spectaculaire.

Graphique, ambiancé et drôle, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 s’offre une place de choix dans la phase 3 du Marvel Cinematic Universe tout en gardant son indépendance narrative.

Super-suite…

Si vous êtes arrivé jusqu’ici ; vous l’aurez compris, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 est une pépite pour qui aime les super-héros de l’espace (ou pas).
A défaut de vous faire croire aux hommes-arbres ou aux ratons laveurs parlants, il posera un beau et grand sourire sur votre visage et/ou celui de vos enfants.

Très écrit, très dessiné et surtout très chanté, ce nouveau film de James Gunn mérite qu’on le savoure de la première à la (toute) dernière minute.

Article rédigé par

Passionné et travailleur du web depuis 2005.
Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire