Legend

Posté dans Critiques par - 14 janvier 2016
Legend

Tom Hardy apparaît doublement dans Legend avant de revenir sur les écrans en février prochain dans The Revenant.

Inspiré d’une histoire vraie, Legend raconte l’histoire de jumeaux devenus chefs de gang.
Avec leurs deux personnalités bien spéciales, ils vont devoir accorder leurs violons pour devenir les maîtres de Londres…

Londres, 1960…

La première choucroute à apparaître sur l’écran ne trompe pas, il s’agit bien de l’Angleterre des sixties.
Les maisons se ressemblent toutes et l’on a fait du thé le pilier de l’échange social.

Brian Helgeland recompose idéalement cette période où le flegme britannique ne suffisait pas à faire régner l’ordre dans les rues de l’East End.

Tom Hardy

L’acteur anglais réussit à prendre en main ses rôles en dissociant bien le physique et la personnalité de chacun d’entre eux.
On arrive ainsi à croire que l’on a affaire à deux personnes distinctes. C’est bluffant.

Tom Hardy ne cesse de se révéler de film en film et livre ici une prestation remarquable qui porte, à elle seule (mais deux fois), le long métrage.Legend - Tom Hardy

Simple…

Legend n’est finalement pas un film qui cherche à vendre plus que ce qu’il est.
Sa réalisation est travaillée pour proposer une narration sans ambiguïté.

Jouant sur des thèmes musicaux d’époque, Brian Helgeland nous emmène dans cette histoire sans que l’on ait pourtant envie d’en voir le bout.
On accepte dès le départ tout ce qui nous est montré sans exigence particulière…

The Firm…

La performance de Tom Hardy associée à une réalisation efficace font de Legend un long métrage intéressant.

S’il n’est pas de ces films dont on parlera pendant des années, Legend mérite qu’on y prête attention.
Ne serait-ce que pour le phrasé inimitable des gangsters londoniens.

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire