Le Labyrinthe

Posté dans Critiques par - 10 octobre 2014
Le Labyrinthe

Nouvelle adaptation d’une série de romans pour adolescents, Le Labyrinthe dévoile son premier épisode en cette période automnale.

Le Labyrinthe raconte l’histoire de jeunes garçons enfermés au milieu d’un labyrinthe (logique).
Chaque matin, les portes s’ouvrent pour se refermer à la tombée de la nuit. Ceux qui restent coincés dans le labyrinthe n’en reviennent jamais…

Une longue mise en place…

Wes Ball nous propose avec Le Labyrinthe une longue phase d’interrogation. Qu’y a-t-il dans ce labyrinthe ? Pourquoi ?
On entend des bruits, ceux qui y sont déjà allés ne sont pas très loquaces ; trop de questions mènent à l’angoisse…

C’est en cela que le scénario de Grant Pierce Myers, Noah Oppenheim et T.S. Nowlin est efficace ; ce maintien dans l’ignorance tient en haleine le spectateur jusqu’à la fin…

Une belle réalisation…

Bien filmé, bien mis en scène, Le Labyrinthe s’offre parfois des placements propres aux films d’horreur.
Il faut dire que le bestiaire est plutôt malsain et qu’une fois dans le labyrinthe on regrette probablement d’avoir été trop courageux…

Les scènes de course sont diablement efficaces et se terminent toujours par une porte franchie alors qu’elle est à deux doigts de se fermer…Le Labyrinthe - Porte

Les travers du genre…

Le Labyrinthe est une dystopie comme les studios aiment en produire actuellement.
Les protagonistes évoluent dans un monde où le bonheur est inaccessible mais leur jeune âge (et donc leur manque de maturité) les laisse espérer le contraire…

On se retrouve ainsi avec un film qui aurait pu se suffire à lui-même mais il y a fort à parier qu’une suite est déjà en projet.
Et pour cause, la saga compte trois romans…

Une expérience originale…

S’il n’est pas exempt des défauts des films de sa catégorie, Le Labyrinthe est une bonne surprise.
Presque angoissant, ses airs de film d’horreur lui confèrent une saveur bien particulière.

Au-delà de ces considérations, on nous vend encore une franchise par le biais d’une fin qui frise le ridicule…

A checker, pourquoi pas…

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire