Lazarus Effect

Posté dans Critiques par - 10 mars 2015
Lazarus Effect

Alors voilà, j’ai vu Lazarus Effect. Pour certains, vous me connaissez, j’aime beaucoup les films d’horreurs, fantastiques en général. Donc, je suis du genre à être difficile, surtout qu’il s’agit d’un genre où les réalisateurs ont tendance à user de la corde, jusqu’au bout. Est-ce que c’est le cas de Lazarus Effect ? Ou est-ce qu’on se trouve en face de quelque chose d’original ?

Bouh.

Alors, il y a Olivia Wilde, les autres acteurs, je ne me souviens pas de les avoir déjà vus. N°13 de House, toujours en beauté, campe une chercheuse en biologie qui travaille sur un produit miracle qui permettrait de garder des personnes en vie lors d’opération chirurgicale pour éviter mort clinique ou coma.
Bref, une bonne excuse pour se prendre pour Victor Frankenstein. Grâce à un liquide blanchâtre qui réagit à l’électricité, et permet de « ressusciter » un animal par exemple. Tout va vite déraper, comme vous vous en doutez.

Lazarus Effect - Sarah Bolger

Y’a quelqu’un derrière toi…

L’enfer toussa…

Le sujet commence pas trop mal, même si le casting se cantonne à un possédé et à 4 potentielles victimes, mais bien évidement on se retrouve vite avec les travers de ce genre de film :

  • les hurlements lors de gros plans (classique), alors que le hurlement sort de nulle part,
  • les lumières qui s’éteignent dans le couloir (avec le fantôme, monstre au bout du couloir, classique), puis jump scare,
  • le plan de 3/4 avec un bel espace pour faire apparaître le monstre/fantôme sur un hurlement qui surgit d’on ne sait où…
  • les allusions à la chrétienté avec l’enfer et consorts…

Evidemment, ça ne pourrait pas être autre chose, l’âme est le sujet primordial de ce film qui commençait avec un bon plot scientifique… As usual dans un film américain. En y repensant, je ne pouvais pas m’attendre à autre chose.

Lazarus Effect - Olivia Wilde

Un p’tit shoot ?

N’empêche, Olivia Wilde quoi ?!

Qu’est-ce qu’elle est belle ! Je donnerais au moins un point pour cette magnifique jeune femme.

Le reste des points, ce sera pour :

  • l’effort d’avoir fait un Franckenstein,
  • l’expérience interdite,
  • The Grudge (ajouter une rondelle de citron, mélanger, au shaker, pas à la cuillère).

Du classique, trop, trop, trop classique.
A checker à l’occasion, si les jump scare ne vous dérange pas, et surtout pour la magnifique Olivia Wilde, pour le reste, passez votre chemin, vous risquez de faire comme moi, vous endormir.

Article rédigé par
Ba voilà c'est Zuzull. J'adore la SF/fantastique/horreur et les films à deux balles qui sortent en direct to dvd ou qui passent sur w9 à 23.15. J'adore dessiner et le ciné m'apporte une énorme source d'inspiration. Je code aussi (dév js) et je créé de temps en temps des jeux :) (mais pas souvent)

A lire également

Laisser un commentaire