L’Âge de glace : La dérive des continents

Posté dans Critiques par - 20 juin 2012
L’Âge de glace : La dérive des continents

Déjà un quatrième épisode des aventures de Manny, Diego et Sid ?
A ce rythme-là, la franchise va devenir un feuilleton télévisé !

Dans L’Âge de glace : La dérive des continents, toute la petite famille (horde) coule des jours heureux.
Alors qu’un événement imprévu va bouleverser l’équilibre de la planète, Manny, Diego et Sid se retrouvent séparés du reste du groupe et dérivent sur l’océan…

Scrat’s back!

La star incontestée (et incontestable) de la franchise, c’est bien évidemment Scrat.
Le petit rongeur aura pris une importance considérable au fil du temps grâce au soutien du public.

Histoire de le mettre encore plus en avant, il devient ici la clé de voute de cette nouvelle aventure et soulage l’intrigue par quelques apparitions judicieuses…

Un vrai méchant…

Voilà ce qui manquait à la série, un bon gros méchant entouré d’une bande d’idiots.
Le Capitaine Gutt, pirate de son état, donne un air de Caraïbes à l’ère glaciaire. On sentirait presque l’odeur du rhum et des viles canailles qui parcouraient les mers à la recherche du plus beau butin.

Patibulaire et odieux comme on n’en fait plus, celui-ci pourrait presque prétendre au titre de vedette du film (si Scrat n’était pas là).

De l’humour à souhait…

Il est toujours agréable de partager un film avec toutes les générations.
Cette mode des animations universelles initiée par Pixar Animation Studios aura permis de rendre agréables les projections pour les grands et les petits.

Tout colle et on rigole.
Et ça, c’est ce qui fait d’un long métrage un bon divertissement.

Il est cependant dommage que beaucoup des plus gros gags aient été dévoilés dans les différentes bandes-annonces…

Répétitif ?

Blue Sky sait renouveler ses héros sans perdre le spectateur. C’est une grande qualité qui permet à L’Âge de glace : La dérive des continents de ne pas tomber dans la monotonie propre à ce type de suites.

On ne se lasse pas de Scrat et de son (immense) influence sur l’évolution de notre monde.
A checker à tout âge !

Note : cette critique ne juge pas le rendu 3D.

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire