Kingsman : Le Cercle d’Or

Posté dans Critiques par - 5 octobre 2017
Kingsman : Le Cercle d’Or

Trois après le surprenant et très réussi Kingsman : Services Secrets, Matthew Vaughn repart à l’aventure avec un nouvel épisode.

Dans Kingsman : Le Cercle d’Or, les gentlemen-agents britanniques vont devoir faire appel à leurs cousins américains pour vaincre un terrible cartel qui rançonne la planète…

Kentucky…

Cette fois-ci, c’est un tout autre accent que celui du flegmatique Colin Firth auquel il faudra s’habituer.
Direction le Kentucky à la découverte de l’agence Statesman et des cow-boys amateurs de whisky, de Stetson et de Colts chromés…

Jeff Bridges, Channing Tatum et Halle Berry assurent le rodéo dans un pendant de l’agence britannique bien sudiste.
Décalage et humour de situation garantis !

Galahad…

Sans surprise, si vous avez vu la bande-annonce, Colin Firth est de retour parmi les porteurs d’Oxford.
Costume bien taillé, parapluie aux poings, le mentor de Taron Egerton réussit un comeback sans fausse note.

Son histoire sert l’Histoire dans une combinaison de situations plutôt bien pensées.
L’écriture de Matthew Vaughn et Jane Goldman l’habille d’un costume à la mesure de son talent en rappelant que sous la veste rayée palpite toujours le cœur de Mark Darcy.

Musique !

Du rythme, c’est ce que l’on voulait retrouver dans cette suite après un Kingsman : Services Secrets particulièrement efficace.
C’est réussi !

Matthew Vaughn chorégraphie, au son des tubes d’Elton John, des séquences d’actions dont il a le secret avec toujours ce brin d’humour qui change tout.
On en redemande !

Whiskey…

On saisit parfois les pistes mais l’on aime se laisser porter par un deuxième épisode qui fait honneur à la franchise.

Dans un tout autre genre narratif, Kingsman : Le Cercle d’Or allie rythme et action dans un cocktail explosif.

À voir, évidemment…

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire