Interstellar

Posté dans Critiques par - 31 octobre 2014
Interstellar

Alors qu’il a bouclé une trilogie The Dark Knight qui restera dans les mémoires, Christopher Nolan s’entoure à nouveau de ses proches pour réaliser un film d’anticipation consacré aux voyages dans l’espace.

Interstellar raconte l’histoire d’un groupe de spationautes qui vont utiliser un trou noir apparu récemment dans le but de découvrir de nouvelles planètes habitables.
Un ancien pilote, aujourd’hui agriculteur, va être choisi pour piloter la mission…

Quantique…

Avant toute chose, et pour éviter d’effrayer le public, sachez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir son doctorat de physique quantique en poche pour aller voir Interstellar.
Les scénaristes Christopher et Jonathan Nolan exploitent effectivement certaines (beaucoup) de notions de cette science mais rien n’est jamais fait pour perdre l’audience.

Là où d’autres ont embrouillé les moins adeptes de la science-fiction, Christopher Nolan arrive à rendre son film compréhensible sans pour autant vulgariser les lois de la physique.
On sort ainsi de la projection sans réelle question sur la raison d’une chose ou d’une autre car tout s’enchaîne d’une manière logique…Interstellar - Matthew McConaughey

Ethique…

Interstellar ne pêche pas par excès de bons sentiments. C’est déjà ça.
Mais il rappelle néanmoins que l’homme agit trop souvent en tant qu’individu seul…

Une des problématiques posées par le film de Christopher Nolan est de faire un choix qui mènera à une satisfaction personnelle ou à une satisfaction commune.
Et pourtant, même là, c’est géré d’une manière très habile qui ne sent pas la recette toute faite.

Lyrique…

S’il avait été écrit, Interstellar aurait pu être un poème.
Abordant les principaux thèmes de la poésie romantique, ce long métrage est une douce réflexion sur la place de l’amour dans l’Univers.

L’ambiance musicale créée par Hans Zimmer contribue d’ailleurs largement à favoriser ce moment où le spectateur accepte de lâcher prise.
On plonge corps et âme dans ce conte spatial sans espérer plus que ce qu’aura à nous proposer Christopher Nolan.
C’est ce moment, si rare au cinéma, qui fait d’un simple film une grandiose réussite.Interstellar - Anne Hathaway

Magnifique…

Très terne dans son choix de couleurs, il semble que le réalisateur anglais ait le plus possible souhaité rendre réaliste cette fresque spatiale.
Constante chez Christopher Nolan, cette vision nous prête à croire que l’on pourrait être assis aux côtés de Matthew McConaughey aux commandes de sa navette.

Mais Interstellar est également imaginé pour nous éblouir par les décors des planètes visitées.
On partage d’ailleurs avec Matthew McConaughey (encore une fois extraordinaire) et Anne Hathaway la peur de l’inconnu.

Interstellar est une expérience cinématographique hors normes.

Une symphonie spatiale…

Interstellar pourrait très bien être le chef-d’œuvre de Christopher Nolan au sens artistique du terme.
Parfaitement accompli, ce long métrage est une véritable invitation au voyage par-delà les étoiles.

Les prestations royales de Matthew McConaughey et Anne Hathaway orchestrées par un Christopher Nolan des grands jours font d’Interstellar l’un des films les plus réussis de cette année 2014.

A checker, sans aucune hésitation !

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire