Insensibles

Posté dans Critiques par - 10 octobre 2012
Insensibles

Quelques années avant la guerre civile espagnole, un groupe d’enfants est atteint d’un mal mystérieux.
Ces derniers sont, en effet, insensibles à la douleur.
Quatre-vingt ans plus tard, un homme part à la recherche de son passé. Ce qu’il va découvrir changera le cours de sa vie…

Voyage en Espagne…

Qu’on se le dise, regarder un film espagnol doublé, c’est une pure hérésie.
Cette langue, comme toutes celles de la péninsule, possède une musique qui lui est propre qu’aucun doubleur français ne peut égaler…

Au fil de la pellicule, on navigue entre espagnol, catalan, allemand et même anglais.
L’usage des deux premières langues se justifie par le patrimoine culturel du pays hôte mais surtout par le nom sur l’un des chèques qui ont financé ce long métrage.
L’usage des deux dernières langues se justifie, lui, par le contexte historique souvent méconnu de ce côté-ci des Pyrénées…

Un diesel…

Insensibles, c’est trente longues minutes pour démarrer.
Autant dire que les impatients passeront vite leur chemin. Et ils auraient bien tort !

Une fois le décor planté, les personnages présentés et le concept appréhendé, on s’accroche jusqu’au bout à cette histoire à la fois familiale et historique.
C’est avec, certes un peu de craintes, mais surtout un vif intérêt que l’on accompagne David Martel (Alex Brendemühl) dans sa quête de vérité…Insensibles - Tómas Lemarquis

Un thriller tenace…

Les espagnols savent s’y prendre quand il s’agit de raconter des histoires venues d’ailleurs.
Maîtres dans l’art du film d’épouvante (ou de flamenco), les réalisateurs et scénaristes ibériques rivalisent sans cesse d’ingéniosité.

Insensibles, en mêlant passé et présent, tape juste.
C’est prenant, stressant et ça remplit parfaitement le rôle que l’on donne à ce type de films…

Un retour aux sources ?

Contre toute attente, Insensibles accroche le spectateur jusqu’au bout.
Si la première demi-heure laisse un peu dubitatif, la suite réserve quelques surprises qui mènent jusqu’à une conclusion bien trouvée…

A checker (en espagnol dans le texte) !

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire