Gangster Squad

Posté dans Critiques par - 1 février 2013
Gangster Squad

Le réalisateur de Bienvenue à Zombieland, Ruben Fleischer, se lance dans la traque de gangsters d’après-guerre…

Gangster Squad raconte l’histoire d’une brigade non officielle qui, mandatée par le grand chef de la police angelena, va prendre Mickey Cohen, le parrain de la pègre, à son propre jeu.
D’écoutes en saccages de casinos clandestins, les policiers sans insigne vont mener une guerre pour la tranquillité de Los Angeles…

Les Incorruptibles à Los Angeles…

Comment ne pas se rappeler l’adaptation de la traque du célèbre Al Capone par Brian De Palma ?!
Plus de vingt-cinq années ont passé et Warner Bros. se décide à rendre la pareille à Paramount Pictures en produisant Gangster Squad.

En 1949, Mickey Cohen (Sean Penn) voulait régner sur tout l’ouest des Etats-Unis.
Manque de chance pour lui, John O’Mara (Josh Brolin), un policier, s’est vu doter d’une mission très spéciale afin d’anéantir la pègre aux pieds des collines hollywoodiennes.
Imaginez bien que la suite s’est retrouvée truffée de fusillades à coup de sulfateuses plus ou moins précises…

C’est visuel…

Avec des ralentis à la Matrix et des jeux de lumière, Ruben Fleischer modernise un genre de films qui a fait les beaux jours du cinéma américain.
Les fusillades sont graphiquement très bien pensées et augmentent leur intérêt par des ralentis judicieux…

L’autre aspect visuel notable, c’est la qualité des décors et des costumes. Autant le dire simplement ; l’immersion est totale…

En ce qui concerne le casting, Sean Penn, grimaçant et grimé, dévoile une nouvelle facette de sa personnalité dans un rôle de mafieux sans pitié.
Sa prestation valorise, du coup, énormément le film…Gangster Squad - Sean Penn

Et c’est drôle…

On aurait pu rester dans la chasse aux gangsters classique avec quelques échanges de tirs en pleine rue mais Gangster Squad possède l’atout d’être drôle.
Dans des situations que l’on aurait définies comme angoissantes, des éléments humoristiques viennent toujours détendre l’atmosphère.
L’identité du film hérite ainsi de cette petite touche unique…

Gangster Squad ne commet pas l’erreur de se prendre trop au sérieux et respecte ainsi le spectateur.
Les amateurs de gros films d’action devront passer leur chemin : ici, on est dans un style plus élaboré…

Sans insigne ?

Gangster Squad propose une agréable version californienne du film Les Incorruptibles.
Le casting et les moyens modernes valorisent une intrigue tirée d’une histoire vraie.

Gangster Squad ; c’est sympa, c’est drôle et ça sent bon l’alcool de contrebande…

A checker, of course !

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire