Die Hard : Belle journée pour mourir

Posté dans Critiques par - 15 février 2013
Die Hard : Belle journée pour mourir

Alors que l’on parle déjà d’un sixième épisode, Bruce Willis reprend l’un des plus grands rôles de sa carrière.
Vous l’aurez compris, le détective John McClane est de retour !

Die Hard : Belle journée pour mourir raconte l’histoire d’un père (Bruce Willis) qui part à la recherche de son fils (Jai Courtney) en plein Moscou.
Malheureusement pour lui, son séjour va vite devenir mouvementé…

Yippee Ka Yay!

John McClane is back!
Oui, parfaitement ; le célèbre policier de Piège de cristal, 58 minutes pour vivre, Une journée en enfer et plus récemment de Die Hard 4 : Retour en enfer remet la main sur ses colts et part chasser du mercenaire russe.

Attendu par tout un tas de fans, ce nouvel épisode se jalonne de références aux précédents opus de la saga.
C’est agréable et ça fait toujours sourire…

Pour apporter un peu de nouveauté, le scénario introduit par ailleurs John McClane Jr. (alias Jake), le fils dont on n’avait jamais entendu parler.
Interprété par Jai Courtney, l’homme de main dans Jack Reacher, celui-ci semble bien tenir de son cow-boy de père…

De la cascade…

Qu’on se le dise, les quelques minutes de mélodrame qui s’intercalent entre les scènes d’action ne suffisent pas à faire oublier que la principale qualité de Bruce Willis, c’est de tout casser.
Allons-y gaiement pendant la première heure où se chevauchent les véhicules moscovites dans une folle course-poursuite…

On en prend plein les mirettes et on sent l’application de John Moore dans l’optique de réaliser les plans les plus fous…Die Hard : Belle journée pour mourir - Bruce Willis & Jai Courtney

Et des CGI…

Malheureusement, à partir du moment où l’on comprend qu’un McClane n’a pas peur de se promener en chemisette au beau milieu de Pripiat, le film bascule un peu.
Si le tout se tenait jusque-là, le scénario semble tomber dans quelque chose de complètement abstrait…

Les cascadeurs laissent ainsi la place à des CGI qui dénaturent complètement les scènes d’action.
C’est dommage, d’autant plus que ça n’aide pas une intrigue à bout de souffle…

Un petit tour en Russie ?

Après tout pourquoi pas ?
Si Die Hard : Belle journée pour mourir est loin d’être le meilleur de la série, on apprécie tout de même le retour de John McClane.

C’est gros, c’est brutal et ça s’embrouille sur la fin, mais les fans de la première heure devraient y trouver leur compte…

A checker si vous êtes fan, donc…

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Un commentaire

Laisser un commentaire