Des hommes sans loi

Posté dans Critiques par - 2 septembre 2012
Des hommes sans loi

Tout droit venu de la Sélection Officielle du Festival de Cannes 2012, Des hommes sans loi remet au goût du jour les guerres de gangs sur fond de Prohibition.

Alors qu’ils gèrent un business d’alcool clandestin en Virginie, trois frères vont se retrouver confrontés à une police corrompues et à des gangsters rivaux.
Va alors débuter une longue chevauchée vers l’émancipation…

Une vision à part…

Loin de l’image clinquante des films hollywoodiens, Des hommes sans loi se positionne dans le registre des films qu’il faut analyser minutieusement.
Si sa violence et son humour ont tendance à « réveiller » le spectateur, un grand nombre de scènes sont axées sur la communication difficile entre les trois frères…

Entre le Tom Hardy qui campe à merveille la brute épaisse (et pourtant pas méchante) et Shia LaBeouf qui assume sa couardise, les échanges sont rugueux mais néanmoins fraternels.
L’argent et le sang, motifs principaux d’un film de gangsters, font donc ici office de complément à une histoire déjà consistante…

Un pur Western…

Des personnages qui parlent peu, des décors de Far West, des pistolets qui visent mal ; les amateurs de westerns seront servis.
S’il se déroule au début des années 30, en pleine Prohibition, Des hommes sans loi possède tous les ingrédients d’un film dans lequel aurait pu jouer Clint Eastwood

L’ambiance « sale » colle parfaitement à ce décor poussiéreux dans lequel se confrontent Amérique puritaine et Amérique débauchée.

Avec un vrai méchant…

Mention ultra-spéciale pour Guy Pearce qui campe avec brio un agent corrompu malsain et complètement tordu.
On a du mal à croire que c’est le même acteur qui apparaissait dans Lock Out il y a quelques mois…

Dommage, cependant, que Gary Oldman et ses hommes de main aux visages patibulaires n’apparaissent pas plus.

Un petit verre ?

Si vous avez plus de douze ans et que le sang ne vous fait pas peur, foncez voir Des hommes sans loi.
La dureté et l’humour donnent à ce film un angle de vue un peu décalé qu’il ne faut pas louper…

A checker sans hésiter !

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire