Blanche-Neige et le Chasseur

Posté dans Critiques par - 13 juin 2012
Blanche-Neige et le Chasseur

Entre avril et juin 2012, on aura appris que Blanche-Neige n’est plus l’égérie de Disney.
Les gros studios se sont décidés à adapter le célèbre conte des frères Grimm et livrent leurs copies à l’approche de l’été.

Si vous venez d’un autre monde, sachez que Blanche-Neige raconte l’histoire d’une princesse traquée pour sa beauté par sa belle-mère.
Au cours de sa fuite, la douce héroïne croisera une multitude de personnages issus de la mythologie teutonne (ou pas)…

Adieu le conte de fées…

Blanche-Neige et le Chasseur exprime dès son prologue le désir de s’émanciper de la célèbre adaptation de la marque aux grandes oreilles et de son univers mielleux plein d’amour.
Rupert Sanders place le spectateur au beau milieu d’un décor morne, terne et assez triste…

La rupture est franche et tout le monde est averti ; plus qu’un simple conte, Blanche-Neige et le Chasseur est un film d’heroic-fantasy !

A la manière de…

Difficile de se lancer dans un style quand d’autres ont déjà beaucoup contribué au genre.
Peter Jackson avait posé les bases d’une belle adaptation d’un roman d’heroic-fantasy (Le Seigneur des Anneaux) dont beaucoup s’inspirent désormais.
Blanche-Neige et le Chasseur ne déroge donc pas à cette nouvelle règle et tire très fortement parti du travail de celui qui pourrait bien être le dernier maître en la matière…

"Je suis l'héroïne transparente !"

Malheureusement, n’est pas Peter Jackson qui veut. Les enchaînements de scènes hautement spirituelles et d’action laissent une impression de vaine tentative.
Ça aurait pu, mais ça ne le fait pas. Il manque ce petit plus qui rend une scène grandiose.

Une Charlize Theron de haut niveau !

Ecrasée par un Prometheus un peu plat, Charlize Theron livre ici une très belle prestation et (re)donne ses lettres de noblesse à la sorcellerie.
Ses interventions colériques sont extraordinaires, au point même de complètement occulter la présence de Kristen Stewart.

On se demande d’ailleurs ce que les directeurs de casting trouvent à l’héroïne des Twilight tant son jeu est fade et sans consistance…

Pris par la magie ?

Bof, sans plus comme diraient d’autres.
Blanche-Neige et le Chasseur se laisse regarder sans pour autant procurer un réel plaisir à celui qui paie sa place.

Sans toutefois tomber dans les clichés, le film s’accroche aux très bonnes prestations de certains acteurs.
Prestations qui ne suffiront pas à empêcher le manque de rythme d’essouffler une intrigue au dénouement bien trop court.

A checker si vous êtes fans de trolls qui flippent devant une fille…

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire