Battleship

Posté dans Critiques par - 12 avril 2012
Battleship

La marque aux Transformers est de retour dans une adaptation de son célèbre jeu de bataille navale.

Battleship met à l’honneur la puissance de la Marine américaine alors que le monde entier est attaqué par une horde d’extraterrestres.
Le monstre hollywoodien dans son plus bel exemple est en ce moment sur les écrans…

From Mars to Hawaï…

A peine revenu de Mars, les cheveux encore longs, Taylor Kitsch (John Carter) (re)chausse les rangers pour une belle démonstration de la puissance tactique américaine.
Sa grosse voix bien virile et sa tête de bagarreur suffisent au Captain Hopper pour s’attirer les disgrâces de son commandement.

Heureusement (ou pas) pour lui, Taylor Kitsch, qui semble bien être la coqueluche d’Hollywood ces derniers temps, se retrouve prisonnier d’un champ de force face à des aliens remontés comme des pendules.

From Halo to Battleship ?

Les fans de créatures de l’Espace seront contents ; on voit (bien) les petits hommes verts !
Ils ont, pour une fois, des têtes d’humanoïdes et n’hésitent pas à cligner de l’œil face à nos pauvres représentants qui les croisent.

On peut cependant déplorer le manque d’imagination dans la conception de ces êtres venus d’ailleurs tant ils semblent tout droit sortis du jeu vidéo Halo…

Attention les yeux…

Halo's back!

Si les vingt premières minutes semblent un peu longues, l’arrivée des extraterrestres anime clairement la suite.
Les missiles pleuvent, l’eau éclabousse et les vaisseaux aliens s’articulent comme des Transformers (tiens donc).

Ça bouge, ça bouge et ça bouge !
Battleship est un véritable festival d’effets spéciaux et s’impose probablement comme étant un cador des scènes aussi improbables sur Terre qu’ailleurs…

… Et les oreilles !

La bande son de Battleship est une franche réussite.
Composée principalement de classiques du Hard Rock, celle-ci colle parfaitement aux images et rend le tout encore plus prenant.

Le long travelling au sein de l’USS Missouri sur la musique d’AC/DC en est l’exemple parfait.

Les différents choix, du début au générique de fin, aident à plonger corps et âme dans cette bataille navale…

E-18 ! Touché !

Heu... E-18 ?

Hasbro Inc. ne pouvait pas financer un film sur l’un de ses jeux les plus vendus sans exiger qu’on s’y réfère.
On se rend ainsi compte que les missiles aliens ressemblent à ces petits pions que l’on pose sur les navires.

Et pour pousser le concept à son maximum, les spectateurs assistent même à une réelle bataille ayant aux manettes, Rihanna

On embarque ?

Battleship est un film d’action comme les américains savent en faire : les dialogues n’ont que peu de place et le spectateur n’en attend pas plus.
Ça explose, ça remue et c’est rempli de grandes scènes moralisatrices.

Les visuels, le son, la patrie et la grandeur de l’armée américaine sont les principaux traits de cette adaptation qui réjouira les adeptes du genre.

Battleship s’affirme comme un bon film d’un style qu’il ne renie à aucun moment.
A checker si vous voulez en prendre plein les yeux (et les oreilles) !

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

5 commentaires

  • Ce Battleship, je le check aussi pour l’action et les scènes où ça canarde. Mais – parce qu’il y a toujours un MAIS – quelques éléments sont tout de même manquants pour être vraiment bon dans son genre.
    N’est pas Michael Bay qui veut. Il manque du rythme, il est même inégal.
    Le réalisateur tente quelques scènes drôles mais ça ne prend pas. Voir celles avec le scientifique barbu. Il manque un quelque chose… Et il ne développe pas assez les personnages. Dommage.
    Il manque aussi un très bon son et un bon fond sonore. Peut-être était-ce la salle où j’étais ? Mais il me semblait que le son n’était pas assez travaillé, pas assez spectaculaire.
    Toutefois, je lui maintiens la même note que MentheFraiche soit 3,5 étoiles.

    ps : la scène « bataille navale » comme le jeu n’est pas si réussie que ça. Mais il fallait bien justifier le titre du film aussi…

  • Pour ma part, j’ai eu un très bon son.
    Après si tu vas dans un CGR, faut pas en demander beaucoup hein…

  • Le son était bon pour moi. Mais ensuite, il est agréable, bruyant, et spectaculaire. Gros divertissement un peu bê-bête, ça fait pas de mal.

  • Jean-Trinel

    Vous sauriez dire les titres des musiques que l’on entend dans le film, en dehors de celles de Steve Jablonsky ?

  • De mémoire :
    Thunder truck – AC/DC
    Fortunate Son – Creedence Clearwater Revival
    Angels with Dirty Faces – Sugababes (à confirmer)
    Hang ’em High – Dropkick Murphys (à confirmer)

Laisser un commentaire