Babysitting 2

Posté dans Critiques par - 26 novembre 2015
Babysitting 2

Après la nuit folle en banlieue parisienne de Franck et des amis, ils repartent à l’aventure au Brésil.

Babysitting 2 raconte les vacances de Franck et de Sonia dans l’hôtel du père de cette dernière.
Alors qu’ils partent en virée dans la jungle, les amis vont se retrouver perdus et sans ressource…

Brésil…

On sent que la tirelire a gonflé depuis le premier épisode.
Succès surprise en 2013, Babysitting premier du nom avait impressionné par son rythme et la tonne d’idées saugrenues de Philippe Lacheau et Nicolas Benamou.

Cette fois-ci, le groupe d’amis se perd en pleine Amazonie avec deux jeunes demoiselles à la plastique irréprochable.
Saut en parachute, spéléologie et rencontre avec une tribu indigène vont faire de ces vacances un calvaire…

Drôle…

On ne peut pas le nier, le scénario est drôle.
Tout ou presque mérite de l’attention et chaque instant est susceptible de basculer.

Christian Clavier remplace Gérard Jugnot en patriarche à séduire dans un rôle qui pourrait le ramener à l’époque du film Les Bronzés.

On apprécie d’être souvent surpris par des gags pensés et préparés…Babysitting 2 - Jean-Luc Couchard, Alice David, Julien Arruti & Philippe Lacheau

Et après ?

Si on nous propose un nouveau décor et une continuité dans l’histoire mise sur les rails dans le premier épisode, on se demande tout de même où peut se diriger cette franchise.
Le schéma directeur du long métrage est calqué sur le précédent et ne doit son succès qu’aux gags à répétition.

Heureusement le casting s’accorde à merveille et parvient à nous faire oublier que l’on est dans une redite.

Efficace…

Qualifié de Very Bad Trip à la française, Babysitting 2 se dénote par son humour bien de chez nous.
On voit, derrière la rigolade, un gros travail d’écriture pour tenir le rythme pendant une heure et demi.

Toujours dans l’absurde et rempli de personnages atypiques, Babysitting 2 devrait vous donner le sourire…

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire