Avengers: Infinity War

Posté dans Critiques par - 25 avril 2018
Avengers: Infinity War

C’est donc le moment. Dix ans de Marvel mènent enfin à ce rassemblement ultime.

Avengers: Infinity War dévoile la quête de Thanos pour regrouper les six pierres de l’infini qui lui donneront tout pouvoir sur l’Univers.
Et ça promet d’être animé…

Epoque…

Avec Avengers: Infinity War, Marvel Studios met enfin Thanos sur le devant de la scène.
Il aura fallu dix longues années et surtout dix-neuf films pour arriver à ce moment précis.

Partagé en deux actes, entre 2018 et 2019, Infinity War devrait, comme chaque Avengers, tourner une page.
Mais cette fois-ci, la page devrait être bien lourde.

Car il n’est pas secret que certains des piliers de l’univers arrivent au bout de leur contrat et/ou se font un peu vieux.
Par contre, là où la surprise est totale, c’est sur la manière qu’ont Joe Russo et Anthony Russo de mettre le tout en scène.

Convergence…

Autant le dire tout net, si vous n’avez pas suivi le MCU, vous risquez de passer à côté d’un paquet d’informations clés voire de références co(s)miques.

Toutes les histoires des personnages se recentrent dans Avengers: Infinity War en un point bien souvent explosif mais surtout surprenant.
Le travail des frères Russo sous la houlette de l’éternel Kevin Feige porte à l’écran merveilleusement bien les créations de Stan Lee.

Chargé…

C’est peut-être le premier mot qui vient à l’esprit à la sortie de la salle de projection : chargé.
Le casting qui défile en est d’ailleurs la simple preuve, Marvel a regroupé presque toutes ses stars sur un tournage qui a dû être un enfer pour ceux qui gèrent les agendas.

Pas une scène, pas un dialogue n’est superflu quand certaines séquences regroupent tellement de super-héros qu’on en a la tête qui tourne.
C’est grandiose, c’est spatial, c’est spectaculaire…

Plaisir…

Bien qu’il s’agissent de professionnels aguerris, on sent que les protagonistes de cette immense fresque super-héroïque sont venus sur le plateau pour profiter de l’aventure avant de penser à leurs émoluments.

Le montage de cet ensemble d’egos aurait pu virer au fiasco si la volonté de raconter une bonne histoire n’avait pas été là.
Il en découle un long métrage fluide et sans accroc que l’on pourrait voir et revoir sans sourciller.

Jusqu’à la fin…

Au même titre que vous resterez assis jusqu’à la fin de générique, les Avengers semblent bien décidés à se battre jusqu’à la fin de leur contrat. Et ce, pour notre plus grand plaisir.

Spectaculaire, complet et prometteur Avengers: Infinity War est un divertissement inévitable en cette période printanière.

A ne pas manquer…

Article rédigé par
Passionné et travailleur du web depuis 2005. Possède une belle guitare et des tickets de cinéma tarif réduit.

A lire également

Laisser un commentaire