Elysium, la première bande-annonce

Posté dans Actualités par - 10 avril 2013
Elysium, la première bande-annonce

Il y a science-fiction, et science-fiction. Comprenez que d’un côté il y a ceux qui font de la SF « parce que c’est la mode », et de l’autre, il y a ceux qui en font parce que c’est un moyen d’expression sur notre présent. Et comme le hasard fait bien les choses, c’est la seconde catégorie qui demeure en marquant les esprits, et la première qui boit la tasse avec le nouveau Total Recall et d’autres reboots pas très fameux.

Vous vous souvenez sûrement de District 9. Ce film, instantanément culte, réussissez le mariage entre film politique, d’action, de SF, et le documentaire. Une pure merveille, réalisé sans moyen par Neill Blomkamp. Après le bel accueil populaire et critique fait à District 9, le réalisateur sud-africain s’est vu confié un budget de 100.000.000$ pour son prochain projet. Voici donc Elysium, qui s’illustre pour la première fois sous nos yeux pétillants de joie.

En 2159, la planète est dans un sale état. Les habitants de la Terre meurent de faim, de soif, tombent comme des mouches, et trouvent la vie bien dure. Les riches, eux, sont heureux et tranquilles. Ils vivent dans une station spatiale, avec tout le luxe qu’un riche peut souhaiter. Mais l’ordre des choses risque de changer lorsqu’un homme décide de s’attaquer à cette flagrante inégalité, et s’équipe d’un exosquelette qui décuple ses forces.

Et comme il fallait bien un héros pas trop moche, Matt Damon (Jason Bourne, pour ceux qui reviennent d’un pèlerinage de 10 ans) se retrouve face à la caméra, et Jodie Foster fait la vilaine. Sharlto Copley, le héros de District 9 possède aussi un rôle dans le long métrage.

Soyez patient, la claque est prévue pour le 14 août 2013. En attendant, vous pouvez aller acheter le Blu-ray de District 9, si ce n’est pas déjà fait.

Et les curieux pourront aller sur www.welcometoelysium.com, qui est en fait un site viral qui vante la station Elysium du film.

Article rédigé par
Sinon, parfois, je vais au cinéma. Parfois...

A lire également

Laisser un commentaire