American Nightmare, la bande-annonce

Posté dans Actualités par - 3 juillet 2013
American Nightmare, la bande-annonce

American Nightmare est un film américain qui s’appelle initialement The Purge. Ne nous demandez pas pourquoi les équipes marketing françaises qui bossent sur ce film ont jugé nécessaire d’adapter le titre… Surtout que le titre original était plutôt évocateur, et compréhensible, même pour le moins anglophone des français.

Probablement que mettre « american » dans un titre est un signe français pour dire que le film porte un jugement sur les Etats-Unis. On a eu American History X, American Beauty, American Psycho, alors pourquoi pas American Nightmare ? Et pourquoi pas faire opposition au célèbre « american dream » ? Mais franchement, The Purge suffisait largement…

Le long-métrage se passe dans un futur proche, dans une Amérique sans criminalité, ni violence, ni meurtre, ni chômage. Mais on n’atteint pas un tel niveau de perfection sans quelques sacrifices. Une nuit par an, toute les institutions sensées conserver le bon ordre de notre si belle société ferment. Plus d’hôpital, plus de police, de pompier, rien. Les citoyens sont libres de faire ce qu’ils veulent, et de se livrer à leur plus bas instincts. Bref, cette nuit là, il vaut mieux ne pas être aux Etats-Unis. C’est la « Purge ». Tous le monde se défoule un bon coup, pour pouvoir continuer l’année tranquillement. Une famille a choisi de s’enfermer à double tour dans sa belle maison pour survivre à cette nuit. Malheureusement pour eux, les portes de la maison ne sont pas si hermétiques que ça.

On retrouve Ethan Hawke devant la caméra, déjà à l’affiche de Sinister. La production est assurée par Jason Blum, déjà producteur sur les Paranormal Activity, Insidious, ou plus récemment Dark Skies.

On retrouve également Lena Headey (300, Cersei Lannister de Game of Thrones) dans le rôle la mère de famille. Après Nikolaj Coster-Waldau dans Mama et Oblivion, il semblerait que le casting du Trône de fer aime le fantastique et l’horreur…

Sortie le 7 août 2013.

Article rédigé par
Sinon, parfois, je vais au cinéma. Parfois...

A lire également

Laisser un commentaire